Comment se démaquiller à l’huile végétale ? Mode d’emploi

Catégorie : Non classé
21 décembre 2021
Aucun commentaire

Vous avez entendu parler du démaquillage à l’huile ? Convenant à tous les types de peau, ce rituel beauté simple et naturel ôte en quelques passages toutes les traces de make-up, même les plus tenaces. Mais quand on se lance pour la première fois, on se demande surtout comment s’y prendre ! Comment se démaquiller à l’huile végétale ? On vous révèle tous nos petits secrets dans cet article.

Démaquillage à l’huile : quels avantages ?

 

  •  Une routine beauté naturelle

Majoritairement issues des plantes oléagineuses, les huiles végétales offrent un concentré de nature à l’état brut. Elles s’opposent farouchement aux huiles minérales tirées du pétrole – comme la paraffine ou le silicone – pourtant largement employées par l’industrie cosmétique pour son faible coût : bien moins vertueuses pour notre épiderme et pour la planète.

Toutefois, même au sein des huiles naturelles, toutes ne présentent pas la même qualité finale. Pour tirer le maximum de bienfaits de votre démaquillage à l’huile, faites le bon choix : tournez-vous vers huiles biologiques pures et non raffinées, extraites par pression à froid.

  • Un respect constant de la peau et des yeux

Entre le maquillage, l’excès de sébum et l’exposition à la pollution, notre épiderme est sans cesse en proie aux agressions. Se démaquiller avec une huile végétale en fin de journée permet non seulement de débarrasser la peau des impuretés accumulées mais aussi de la nourrir en profondeur en lui redonnant souplesse et douceur.

Le démaquillage des yeux ? Notre huile se charge aussi de ces zones fragiles ! Certaines, comme l’huile de ricin, font d’ailleurs des merveilles pour fortifier les cils.

  • Une efficacité incontestée

Du fond de teint épais au mascara waterproof, rien ne résiste à l’huile démaquillante naturelle. Pourtant, utiliser un corps gras pour retirer un maquillage majoritairement composé de substances grasses déjoue toutes nos intuitions.

Alors, pourquoi ça marche ? Pour une raison toute simple : le gras attire le gras. En d’autres termes, les lipides contenus dans l’huile viennent accrocher la matière du maquillage et laisser de nouveau respirer nos pores. Cette histoire d’amour entre matières grasses est d’ailleurs particulièrement exclusive : ne comptez pas sur l’eau pour rivaliser ! Faites le test : essayez d’enlever votre eye-liner avec un simple coton humide…

  • Une polyvalence ingénieuse

Savez-vous que l’huile végétale naturelle ne sert pas qu’à se démaquiller ? Elle fait en réalité office de tout-en-un. Appliquée le matin, elle forme un formidable soin de jour hydratant. Employée le soir, après le démaquillage, elle agit en véritable soin de nuit en favorisant la restauration de l’épiderme. Voilà une alliée toute trouvée pour alléger sa trousse beauté… ou faire ses premiers pas vers une cosmétique plus slow et minimaliste.

Comment se démaquiller à l’huile végétale ?

 

Un brin moins instinctif que l’eau micellaire ou le lait démaquillant, le démaquillage à l’huile végétale n’est pourtant pas si difficile à dompter. Il existe même différentes manières de s’y adonner. Voici nos 3 façons fétiches de dire adieu chaque soir à sa mise en beauté quotidienne.

  • Avec un coton

Déposez quelques gouttes d’huile démaquillante sur un coton, puis frottez délicatement l’ensemble du visage pour bien dissoudre votre make-up. Vous peinez à étaler convenablement la matière ? Humidifiez légèrement votre disque avec de l’eau tiède pour qu’il glisse plus facilement sur la peau !

  • Avec une lingette réutilisable

Pour une routine beauté plus écologique, troquez le coton pour une petite éponge ou une lingette démaquillante lavable. La méthode est quasiment identique : passez-la rapidement sous un filet d’eau tiède, puis apposez-y une petite quantité d’huile avant de procéder au démaquillage.

  • Avec les doigts

Comment se démaquiller à l’huile végétale en mode zéro déchet ? En vous servant de vos doigts, tout simplement ! Appliquez 1 à 2 pulvérisations (ou noisettes) d’huile démaquillante dans vos mains, puis chauffez brièvement votre soin en les frottant l’une contre l’autre. Il ne vous reste plus qu’à masser doucement l’intégralité du visage avec la pulpe des doigts. Parfait pour s’accorder un instant de détente improvisé dans la salle de bains !

Quelques astuces pour apprivoiser son huile végétale démaquillante

On rince ou pas ?

Pour un soin du visage, ce n’est pas indispensable : au contraire, l’huile forme une barrière protectrice qui préserve l’épiderme des agents extérieurs. Mais pour éliminer le maquillage et s’assurer qu’il n’en reste aucune trace, c’est chaudement recommandé ! Pensez donc à parachever votre démaquillage du soir en passant un gant humide sur l’ensemble de votre visage (ou mieux, un voile de brume thermale, moins asséchante pour l’épiderme).

Miser sur les hydrolats

Phases aqueuses résultant de la distillation des huiles essentielles, les hydrolats jouissent d’une grande flexibilité et demeurent particulièrement doux pour la peau. Selon les plantes dont ils sont extraits, ils exercent une action apaisante, astringente ou régulatrice de l’épiderme. Ainsi :

  • l’hydrolat de camomille ravit les peaux sensibles et réactives ;
  • l’hydrolat de géranium bourbon comble les peaux matures ;
  • l’hydrolat de tea tree s’adresse aux peaux acnéiques ;
  • l’hydrolat de lavande vraie convient particulièrement aux peaux mixtes.

Vous n’aimez pas le fini gras que l’huile démaquillante laisse sur votre peau ? Utilisez votre hydrolat en fin de démaquillage pour enlever les traces d’huile restantes – et les éventuels résidus de maquillage récalcitrants au passage !

Choisir une huile végétale adaptée à votre peau

 

Se démaquiller à l’huile végétale, oui, mais pas avec n’importe laquelle ! Même si le contact avec l’épiderme reste furtif lors du démaquillage, il reste très important de sélectionner une huile qui correspond à votre type de peau.

Par exemple, si vous avez une peau grasse ou à imperfections, les huiles comédogènes comme l’huile de coco ou de rose musquée ne feront qu’aggraver votre problème. À l’inverse, l’huile de jojoba détient des propriétés séborégulatrices, calmantes et assouplissantes parfaitement adaptées aux peaux les plus sensibles. À vous d’explorer le vaste univers des huiles végétales pour dénicher votre perle rare

Ajouter un commentaire :

Découvrez les massages bien-être mis à votre disposition

La lithothérapie et votre bien-être
Zennad vous propose un large choix de créations fabriquées à la main. Les minéraux naturels sont choisis avec soin et en fonction de leur qualité et de leur provenance. Ces créations peuvent être créées sur-mesure en fonction des besoins de chacun. N’hésitez pas à nous contacter.